Paroisse Saint-Pierre de Charenton

Vous êtes ici : Sommaire » Infos pratiques

Les couleurs liturgiques

Les couleurs liturgiques permettent de rendre visible la signification spirituelle des temps liturgiques. Afin de marquer ces temps, les célébrants (prêtres, diacres) portent une couleur particulière lors des célébrations. Les quatre couleurs liturgiques sont :

  • le vert
  • le violet
  • le rouge
  • le blanc

On peut également trouver d’autres couleurs pour certaines fêtes particulières.

Vert

Le vert est utilisé dans l’année, durant le temps ordinaire. C’est la couleur qui évoque la croissance de l’Église, grâce à la sève venue de Dieu. Le vert est également porté en semaine en dehors d’un temps liturgique particulier ou si l’on ne célèbre pas une fête particulière du sanctoral.

Violet

Dans la liturgie, le violet est la couleur des temps de pénitence (Avent et Carême) ; on l’uti­lise aussi pour les célébrations pénitentielles, ainsi que pour les offices des défunts.

Rouge

Le rouge est la couleur liturgique qui évoque le sang ou le feu. Elle est utilisée le dimanche des Rameaux, le Ven­dredi saint, le jour de la Pentecôte et aux messes en l’honneur du Saint-Esprit, en la fête de la sainte Croix, aux fêtes des Apôtres et évangélistes, et aux fêtes des saints martyrs.

Blanc

Le blanc est la couleur liturgique des ornements utilisés au temps de Noël et au temps pascal. On la retrouve aux fêtes de la dédicace, de la Vierge Marie, des anges, des pasteurs, des docteurs de l’Église, des saints et des saintes qui ne sont pas martyrs. Le blanc évoque la pureté, mais plus encore la Gloire divine et l’éclat de tout ce qui touche à Dieu. C’est la couleur de la résurrection.


Les autres couleurs

L’or, font de gloire et de richesse, de rayonnement et de splendeur, remplace le blanc et le rouge dans les occasions solennelles. Il signifie la Royauté du Christ, la puissance de Dieu. Ce n’est pas une couleur liturgique mais il fait partie du décor. Il est permis pour les jours de fête liturgiques, et est utilisé le jour de Noël et le jour de Pâques. Il peut remplacer le blanc, le vert et le rouge.


La couleur rose peut remplacer (sans obligation) le violet le 3ème Dimanche de l’Avent "Gaudete" et le 4ème Dimanche de Carême "Laetare". L’apport du rose marque une pause durant ces temps de pénitence et d’abstinence et annonce la fête qui se prépare.


La couleur bleu permise pour quelques fêtes de la Vierge.


Contacter le webmaster
© 2006 - Paroisse Saint-Pierre, Charenton Le Pont